1. Quand Youtube remix Lil Uzi Vert
  2. Le doux rêve de Gabriela Mendez
  3. Jersey Club
  4. Clip de la semaine : Kendrick Lamar ft. Jay Rock & Future – King’s Dead
  5. Behind The Camera : Jonathan Mannion
  6. Bromance Records : Que sont-ils devenus ?
  7. OFF WHITE PFW AUTUMN/WINTER 2018
  8. Clip de la semaine : « All The Stars » de Kendrick Lamar ft SZA
  9. RAP Francais : Ce qui va nous faire vibrer pour 2018
  10. Le vinyle : la multiplicité
  11. Dior Homme PFW Fall 2018
  12. Le clip de la semaine : Famous Dex – Pick It Up Feat. ASAP Rocky
  13. La place de Montréal dans le monde du streetwear #2
  14. Le féminin dans la musique électronique
  15. Le clip de la semaine : Cassie – Don’t Play It Safe
  16. Vivienne Westwood : Légende vivante
  17. “HUNCHO JACK, JACK HUNCHO”, review d’un album collaboratif
  18. NOS 5 MEILLEURS SHOW DE LA LONDON FASHION WEEK : MENS AW18
  19. Griby (Грибы) : Le rap venu de l’Est
  20. Angel par Ronan Guillou
  21. Le clip de la semaine : Bruno Mars – Finesse (Remix) Feat. Cardi B
  22. Qu’est-il arrivé à Tinashe ?
  23. Stop à la dépigmentation
  24. Les yeux dans les yeux : COREY SHAPIRO
  25. Flume X Greenpeace
  26. Quand Graphisme rencontre photographie: GÉRARD IFERT
  27. Le clip de la semaine : Krisy – Belle
  28. Les premières écoutes
  29. Portrait : Ricardo Cavolo
  30. Mirror Mirror
  31. Portrait : Rustie
  32. HORS TENDANCES #1
  33. Le clip de la semaine : Kekra – Envoie La Monnaie 3.0
  34. GTA Tracklist: GTA III
  35. Le streaming musical, un business model taillé pour le 21ème siècle
  36. La lune : le soleil de la nuit
  37. Tout le monde se l’arrache !
  38. Joey Bada$$ nouveau directeur artistique de PONY
  39. LE MONDE PARALLÈLE DE JAMES JEAN.
  40. La techno va t-elle devenir mainstream ?
  41. Le clip de la semaine : London On Da Track- Whatever You On
  42. KOCHÉ : DE LA CENTRAL SAINT MARTINS À NEW YORK EN PASSANT PAR THE COMMUNITY
  43. La place de Montréal dans le monde du streetwear.
  44. Est-ce la fin de la hype autour du xanax ?
  45. Petra Collins : maîtresse de la couleur
  46. L’artiste : tributaire face au temps
  47. Confession : La house dans tous ses états
  48. Sam Gellaitry : le jeune prodige

Dior Homme PFW Fall 2018

Costumes étroits, graphique des nineties ou encore baskets délacées, Dior se modernise tout en réaffirmant son histoire. Sans doute l’un des défilés les plus suivi lors de cette fashion week, Kris Van Assche (directeur artistique de la marque Dior Homme) a encore une fois su faire parler de lui. Mélangeant le graphique « tribal » à des coupes classiques de la maison Dior, le designer de 41 ans créé un contraste surprenant. Sur la page instagram de la marque (@diorhomme) il rappel d’ailleurs pour chaque look ses inspirations classiques, reprenant des croquis de Christian Dior lui-même ou encore des tenues de la maison datant des années 40/50.

Kris Van Assche

Des coupes de costumes très juste au corps en contrent courant des tendances du moment où les coupes amples sont à l’honneur. Le designer dit avoir fait ce choix en réaction au streetwear où « tout est devenu flou, lâche ». Il s’inspire aussi de manière marquée aux coupes de la maison Dior d’après-guerre ; les boutons croisés, les 4 poches sur la face des vestes ou encore des costumes taillés propres à Christian Dior. La sobriété de l’ensemble donne aux tenus un effet presque gothique.

Certains détails contrastent cependant avec ce classicisme comme le graphique tribal récurrent de cette collection. Il est imprimé sur des chemises, il est présent sur certaines vestes, sur des t-shirts, et même sous forme de pendentifs. Dans le même esprit les jeans bruts coupe droite voire baggy nous transportant au siècle dernier. Ce subtil mélange entre cultures rave et héritage à la Française nous donne des tenues surprenantes et définit peut-être une nouvelle tendance pour les mois à venir !

Kris Van Assche ne révolutionne pas le monde de la mode avec ce défilé, mais réussit à trouver le parfait équilibre entre l’héritage fort de la maison Dior et des souvenirs d’une adolescence dans les années 90. Le tout est étonnement moderne et l’on retrouve malgré ses nombreuses inspirations la forte personnalité du designer belge. Un cocktail explosif qui a retenu l’attention et marqué cette fashion week !

© NO IDENTITY NO NAME

0 Comments

Leave a Comment

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives