1. Les radios de GTA Vice City
  2. Chanel Cruise 18/19
  3. Baile Funk
  4. Musée Yves Saint Laurent Paris
  5. Le Clip de la semaine : LSD – Genius
  6. Nowadays Records
  7. Post Malone retourne les charts
  8. La techno dans les lieux insolites
  9. Le retour de Kanye West
  10. Le Clip de la semaine : Roméo Elvis – L’amour avec des crocos
  11. Sneakers et Luxe, j’ai mal à mon podologue
  12. Palace revient en force !
  13. Le Diable ne va plus s’habiller en Prada ?
  14. Merci AVICII
  15. Le clip de la semaine – « ATM » de J. Cole
  16. Ghost is back
  17. 10 openings d’animes japonais emblématiques
  18. Les 4 tendances vestimentaires
  19. Le clip de la semaine : Dj Snake – Magenta Riddim
  20. Oboy, l’homme à suivre
  21. Skepta choisira la nouvelle génération de air max
  22. Pourquoi Murda va-être est le beatmaker star de 2018?
  23. HORS TENDANCES #2
  24. Le clip de la semaine : Asap Rocky – Asap Forever
  25. Un nouvel album pour les Arctic Monkeys
  26. Que peut-on attendre de « Isolation », le premier album de Kali Uchis ?
  27. K?d: L’américain à surveiller
  28. Une paire, une histoire : La Stan Smith
  29. Le clip de la semaine : Lil Skies – Welcome To The Rodeo
  30. Protégez vos oreilles
  31. La résurgence du Gothique
  32. Virgil Abloh se dirige vers Louis Vuitton
  33. Le clip de la semaine : Migos ft Drake – Walk it,Talk it
  34. TOP 5 : PARIS FASHION WEEK
  35. La culture manga dans le rap français
  36. FUKC: une rencontre
  37. Le clip de la semaine : Damso – Mosaïque Solitaire
  38. Du changement du côté de Burberry
  39. Tubes de couples
  40. Gucci Milan FW
  41. Le clip de la semaine : Camila Cabello – Never Be the Same
  42. Les étoiles montantes du R&B anglais
  43. [Review] Leather Teeth – Carpenter Brut
  44. MONCLER GENIUS /18
  45. Le clip de la semaine : Orelsan – Défaite de famille
  46. Seezy: Le beatmaker surprise de 2018
  47. Drake pourrait quitter Jordan et se tourner vers Adidas
  48. Le clip de la semaine : Gradur – Sheguey 12
  49. Quand Youtube remix Lil Uzi Vert
  50. Le doux rêve de Gabriela Mendez
  51. Jersey Club
  52. Le clip de la semaine : Kendrick Lamar ft. Jay Rock & Future – King’s Dead
  53. Behind The Camera : Jonathan Mannion
  54. Bromance Records : Que sont-ils devenus ?
  55. OFF WHITE PFW AUTUMN/WINTER 2018
  56. Le clip de la semaine : All The Stars de Kendrick Lamar ft SZA
  57. RAP Francais : Ce qui va nous faire vibrer pour 2018
  58. Le vinyle : la multiplicité
  59. Dior Homme PFW Fall 2018
  60. Le clip de la semaine : Famous Dex – Pick It Up Feat. ASAP Rocky
  61. La place de Montréal dans le monde du streetwear #2
  62. Le féminin dans la musique électronique
  63. Le clip de la semaine : Cassie – Don’t Play It Safe
  64. Vivienne Westwood : Légende vivante
  65. [REVIEW] “HUNCHO JACK, JACK HUNCHO”, review d’un album collaboratif
  66. NOS 5 MEILLEURS SHOW DE LA LONDON FASHION WEEK : MENS AW18
  67. Griby (Грибы) : Le rap venu de l’Est
  68. Angel par Ronan Guillou
  69. Le clip de la semaine : Bruno Mars – Finesse (Remix) Feat. Cardi B
  70. Qu’est-il arrivé à Tinashe ?
  71. Stop à la dépigmentation
  72. Les yeux dans les yeux : COREY SHAPIRO
  73. Flume X Greenpeace
  74. Quand Graphisme rencontre photographie: GÉRARD IFERT
  75. Le clip de la semaine : Krisy – Belle
  76. Les premières écoutes
  77. Portrait : Ricardo Cavolo
  78. Mirror Mirror
  79. Portrait : Rustie
  80. HORS TENDANCES #1
  81. Le clip de la semaine : Kekra – Envoie La Monnaie 3.0
  82. GTA Tracklist: GTA III
  83. Le streaming musical, un business model taillé pour le 21ème siècle
  84. La lune : le soleil de la nuit
  85. Tout le monde se l’arrache !
  86. Joey Bada$$ nouveau directeur artistique de PONY
  87. LE MONDE PARALLÈLE DE JAMES JEAN.
  88. La techno va t-elle devenir mainstream ?
  89. Le clip de la semaine : London On Da Track- Whatever You On
  90. KOCHÉ : DE LA CENTRAL SAINT MARTINS À NEW YORK EN PASSANT PAR THE COMMUNITY
  91. La place de Montréal dans le monde du streetwear.
  92. Est-ce la fin de la hype autour du xanax ?
  93. Petra Collins : maîtresse de la couleur
  94. L’artiste : tributaire face au temps
  95. Confession : La house dans tous ses états
  96. Sam Gellaitry : le jeune prodige

Le clip de la semaine : Camila Cabello – Never Be the Same

Suite à son départ très médiatisé du girls-band Fifth Harmony, Camila Cabello avait beaucoup à prouver. Tout au long de l’année 2017, elle a donc révélé plusieurs singles qui ont, plus ou moins, servi à faire monter le buzz autour du premier album solo de la chanteuse de 20 ans. Après plusieurs essais, c’est grâce sa collaboration avec Young Thug sur une production aux accents cubains signée Pharrell Williams, Frank Dukes et Matt Beckley que l’artiste originaire de Miami a retenu l’attention : Havana est devenu un tube planétaire pendant l’automne, atteignant la première place des charts aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France et un peu partout à travers le monde.

 

Camila, le premier album de Camila Cabello. / © Epic Records

Le tube a aidé le premier opus de la chanteuse, sobrement intitulé Camila, a lui aussi atteindre la première position des charts américains. Sorti le 12 janvier dernier, ce disque prometteur mélange pop, R&B et influences latinos et présente Camila Cabello comme une artiste ambitieuse qui peut aussi bien exceller sur quelques accords de guitare (“Real Friends”, “All These Years”) que sur une production de Skrillex (le tubesque “She Loves Control”). Après des mois de promotion acharnée pour “Havana” et cet album, il est donc temps pour l’ex-membre de Fifth Harmony de proposer un nouvel extrait de ce disque. L’heureux élu est “Never Be the Same”, produit par Frank Dukes et le duo suédois Jarami, qui a donc la lourde de tâche de faire suite à l’immense succès de “Havana”. Pour cela, Camila Cabello a posté un premier visuel ‘“fait maison” fin décembre, composé d’images personnelles, qui met en avant le côté intime de la chanson.

 

Mais un clip officiel était bel et bien en préparation et c’est Grant Singer qui se retrouve derrière la caméra. Le réalisateur de Los Angeles est connu pour avoir aidé The Weeknd à amorcer visuellement son tournant pop (ils ont collaboré cinq fois ensemble, notamment sur les clips pour “Starboy et “The Hills”) ou pour avoir travaillé avec Lorde sur les visuels de son album Melodrama, “Green Light” et “Perfect Places”. Récemment couronné par le magazine Billboard comme étant la “référence” en matière de vidéos pour l’industrie musical, pas surprenant donc que Camila Cabello fasse appel à lui pour lui confier la réalisation du clip du successeur de “Havana”.

La vidéo débute par des moments volés à l’esthétique VHS montrant la chanteuse et son compagnon, caméra à la main, dans leur intimité. Juste avant que les paroles commencent, la jeune femme ordonne à celui-ci d’arrêter de la filmer … Débute alors un clip à l’esthétique bien différente. Camila Cabello apparaît dans des décors modernes et épurés, parfois plus architecturaux qui ne sont pas sans rappeler les clips de Solange, comme si elle prenait part à une séance photo. Dans chaque plan, une couleur domine, semblant renvoyer à un certain symbolisme. Les plans d’introductions “faits maison” sont dominés de blanc, renvoyant donc au souvenir. Lors du premier couplet, la chanteuse apparaît dans des décors et un accoutrement rouge, pouvant donc signifier la sensualité ou la passion du début d’une relation. Dès que le refrain arrive et alors qu’elle clame sa dévotion à son amant, la chanteuse se retrouve dans un décor sombre et enfermée dans une sorte de boîte, peut-être une façon de symboliser sa détresse vis-à-vis des sentiments qu’elle ressent. Le décor suivant, accompagnant le début du second couplet, est largement dominé de bleu, signifiant le calme, la fidélité et la liberté. Enfin, pour le dernier décor introduit dans ce clip, le violet est à l’honneur, couleur de la crainte et de la mélancolie. Autant de couleurs et de significations possibles qui semblent retracer les différentes émotions que peut traverser une personne au début d’une relation amoureuse.

Par son esthétique soignée et sa simplicité, le visuel de “Never Be the Same” met à son centre Camila Cabello et cherche à ce que le spectateur se concentre avant tout sur la chanson et l’histoire qu’y chante l’artiste. Une belle façon de mettre en avant le côté personnel et la profondeur de ce morceau de pop urbaine aux allures de tubes. “Never Be the Same” est la piste d’ouverture de Camila. La chanteuse a raconté à propos de ce morceau qu’il parlait du début d’une relation qu’elle a vécu et qui l’a profondément marqué ; une relation qui a inspiré une bonne partie de son premier disque et qui est aussi le sujet du déchirant “Consequences”.

“Never Be the Same” semble être une chanson importante pour Camila Cabello vu qu’elle donne aussi son nom à la tournée de la jeune chanteuse. Elle passera donc le 20 juin prochain à la Salle Pleyel pour une date unique à Paris.

© NO IDENTITY, NO NAME

0 Comments

Leave a Comment

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives