1. Quand Youtube remix Lil Uzi Vert
  2. Le doux rêve de Gabriela Mendez
  3. Jersey Club
  4. Clip de la semaine : Kendrick Lamar ft. Jay Rock & Future – King’s Dead
  5. Behind The Camera : Jonathan Mannion
  6. Bromance Records : Que sont-ils devenus ?
  7. OFF WHITE PFW AUTUMN/WINTER 2018
  8. Clip de la semaine : « All The Stars » de Kendrick Lamar ft SZA
  9. RAP Francais : Ce qui va nous faire vibrer pour 2018
  10. Le vinyle : la multiplicité
  11. Dior Homme PFW Fall 2018
  12. Le clip de la semaine : Famous Dex – Pick It Up Feat. ASAP Rocky
  13. La place de Montréal dans le monde du streetwear #2
  14. Le féminin dans la musique électronique
  15. Le clip de la semaine : Cassie – Don’t Play It Safe
  16. Vivienne Westwood : Légende vivante
  17. “HUNCHO JACK, JACK HUNCHO”, review d’un album collaboratif
  18. NOS 5 MEILLEURS SHOW DE LA LONDON FASHION WEEK : MENS AW18
  19. Griby (Грибы) : Le rap venu de l’Est
  20. Angel par Ronan Guillou
  21. Le clip de la semaine : Bruno Mars – Finesse (Remix) Feat. Cardi B
  22. Qu’est-il arrivé à Tinashe ?
  23. Stop à la dépigmentation
  24. Les yeux dans les yeux : COREY SHAPIRO
  25. Flume X Greenpeace
  26. Quand Graphisme rencontre photographie: GÉRARD IFERT
  27. Le clip de la semaine : Krisy – Belle
  28. Les premières écoutes
  29. Portrait : Ricardo Cavolo
  30. Mirror Mirror
  31. Portrait : Rustie
  32. HORS TENDANCES #1
  33. Le clip de la semaine : Kekra – Envoie La Monnaie 3.0
  34. GTA Tracklist: GTA III
  35. Le streaming musical, un business model taillé pour le 21ème siècle
  36. La lune : le soleil de la nuit
  37. Tout le monde se l’arrache !
  38. Joey Bada$$ nouveau directeur artistique de PONY
  39. LE MONDE PARALLÈLE DE JAMES JEAN.
  40. La techno va t-elle devenir mainstream ?
  41. Le clip de la semaine : London On Da Track- Whatever You On
  42. KOCHÉ : DE LA CENTRAL SAINT MARTINS À NEW YORK EN PASSANT PAR THE COMMUNITY
  43. La place de Montréal dans le monde du streetwear.
  44. Est-ce la fin de la hype autour du xanax ?
  45. Petra Collins : maîtresse de la couleur
  46. L’artiste : tributaire face au temps
  47. Confession : La house dans tous ses états
  48. Sam Gellaitry : le jeune prodige

La lune : le soleil de la nuit

Astre emblématique : Quels termes pourraient mieux la décrire ? Celle qui nous observe quand nous ne l’a voyons pas, qui nous garde quand nous l’oublions, elle veille sur nous. Je vous parle de la lune. Einstein l’atteste : «J’aime penser que la lune est la, même si je ne la regarde pas ». Vu d’ici blanche de petitesse, c’est paradoxalement 1737 kilomètres de constitution aussi simple que la poussière. Loin dans le ciel, parfois timide sous les nuages. C’est un globe dans tout ce qu’il y a de plus simple, à l’esthétique puriste. Entourée de son cortège d’Etoile, elle reste inlassable à décrypter du regard.

Égale à elle-même, sa lumière effacée reste néanmoins omniprésente.

Photographie d’une super lune depuis Port de Góry à Księżyc

Comme le Yin pour le Yang, la lune est complémentaire au feu du soleil: sa lumière est due aux reflets du soleil. Quand le soleil prospère en journée, la lune doit attendre que les lumières se taisent pour se faire voir. Elle apporte sa touche de rêverie souvent fictive, juste un songe, dans une vie nocturne sombre dans tous les sens du terme. La lune renvoie à l’inconscient, à mi-chemin entre le soleil et la pénombre : « La lune est le rêve du soleil » Paul Klee.

On peut retrouver la thématique de la lune sur n’importe quelle plateforme, d’art. Dans la musique, en passant d’Indochine a MZ également abordé dans les textes de Victor Hugo. Ainsi que dans les arts plastiques avec Georges Méliès. C’est un axe de recherche universelle. En effet, dans une société de plus en plus divisée et orientée vers l’individualisme, il nous reste tous quelque chose de commun: nous avons tous la même lune.

Affiche du film « Le voyage de la lune » de George Méliès 1902

Parfois la lune s’offre à nous et paraît énorme  : c’est la Super Lune. Ce phénomène se produit lorsque la Terre, le Soleil et la Lune sont alignés sur le même axe : c’est le moment où la Lune atteint son point le plus proche de la Terre. Dernièrement observable le 4 décembre. De notre point de vue, elle apparaît beaucoup plus grosse et plus lumineuse.

Elle a plusieurs facettes, selon où on la regarde dans le monde, elle change de coloris, du blanc scintillant au rose nacré sa palette est large. Si vous l’avez ratée, tenez-vous prêt le 1er janvier prochain !

Photographie d’une super lune à Athènes

Dans les clichés suivants, la Super Lune se marie presque instinctivement avec des paysages très urbains. Elle se dessine derrière l’ossature des bâtiments. L’aspect circulaire, presque parfait a été associé dans ces cliché avec un milieux urbain. Par cette association,les photographes ont salis cette aspect presque trop propre. Cela renforce son côté universelle. Par la, l’association du beau dans le moche – quoi que les paysages urbain ont leur charmes qui leur propore – on peut se demander finalement: qu’est ce que le beau ?

 

Photographie de la super lune à Tampa le 3 Décembre 2017 par Jacob Zimmer

Photographie d’une super lune à San Francisco en Novembre 2015

Photographie de la super lune au Golden Gate de San Francisco par Kwong Liew

© NO IDENTITY, NO NAME

0 Comments

Leave a Comment

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives