1. Les radios de GTA Vice City
  2. Chanel Cruise 18/19
  3. Baile Funk
  4. Musée Yves Saint Laurent Paris
  5. Le Clip de la semaine : LSD – Genius
  6. Nowadays Records
  7. Post Malone retourne les charts
  8. La techno dans les lieux insolites
  9. Le retour de Kanye West
  10. Le Clip de la semaine : Roméo Elvis – L’amour avec des crocos
  11. Sneakers et Luxe, j’ai mal à mon podologue
  12. Palace revient en force !
  13. Le Diable ne va plus s’habiller en Prada ?
  14. Merci AVICII
  15. Le clip de la semaine – « ATM » de J. Cole
  16. Ghost is back
  17. 10 openings d’animes japonais emblématiques
  18. Les 4 tendances vestimentaires
  19. Le clip de la semaine : Dj Snake – Magenta Riddim
  20. Oboy, l’homme à suivre
  21. Skepta choisira la nouvelle génération de air max
  22. Pourquoi Murda va-être est le beatmaker star de 2018?
  23. HORS TENDANCES #2
  24. Le clip de la semaine : Asap Rocky – Asap Forever
  25. Un nouvel album pour les Arctic Monkeys
  26. Que peut-on attendre de « Isolation », le premier album de Kali Uchis ?
  27. K?d: L’américain à surveiller
  28. Une paire, une histoire : La Stan Smith
  29. Le clip de la semaine : Lil Skies – Welcome To The Rodeo
  30. Protégez vos oreilles
  31. La résurgence du Gothique
  32. Virgil Abloh se dirige vers Louis Vuitton
  33. Le clip de la semaine : Migos ft Drake – Walk it,Talk it
  34. TOP 5 : PARIS FASHION WEEK
  35. La culture manga dans le rap français
  36. FUKC: une rencontre
  37. Le clip de la semaine : Damso – Mosaïque Solitaire
  38. Du changement du côté de Burberry
  39. Tubes de couples
  40. Gucci Milan FW
  41. Le clip de la semaine : Camila Cabello – Never Be the Same
  42. Les étoiles montantes du R&B anglais
  43. [Review] Leather Teeth – Carpenter Brut
  44. MONCLER GENIUS /18
  45. Le clip de la semaine : Orelsan – Défaite de famille
  46. Seezy: Le beatmaker surprise de 2018
  47. Drake pourrait quitter Jordan et se tourner vers Adidas
  48. Le clip de la semaine : Gradur – Sheguey 12
  49. Quand Youtube remix Lil Uzi Vert
  50. Le doux rêve de Gabriela Mendez
  51. Jersey Club
  52. Le clip de la semaine : Kendrick Lamar ft. Jay Rock & Future – King’s Dead
  53. Behind The Camera : Jonathan Mannion
  54. Bromance Records : Que sont-ils devenus ?
  55. OFF WHITE PFW AUTUMN/WINTER 2018
  56. Le clip de la semaine : All The Stars de Kendrick Lamar ft SZA
  57. RAP Francais : Ce qui va nous faire vibrer pour 2018
  58. Le vinyle : la multiplicité
  59. Dior Homme PFW Fall 2018
  60. Le clip de la semaine : Famous Dex – Pick It Up Feat. ASAP Rocky
  61. La place de Montréal dans le monde du streetwear #2
  62. Le féminin dans la musique électronique
  63. Le clip de la semaine : Cassie – Don’t Play It Safe
  64. Vivienne Westwood : Légende vivante
  65. [REVIEW] “HUNCHO JACK, JACK HUNCHO”, review d’un album collaboratif
  66. NOS 5 MEILLEURS SHOW DE LA LONDON FASHION WEEK : MENS AW18
  67. Griby (Грибы) : Le rap venu de l’Est
  68. Angel par Ronan Guillou
  69. Le clip de la semaine : Bruno Mars – Finesse (Remix) Feat. Cardi B
  70. Qu’est-il arrivé à Tinashe ?
  71. Stop à la dépigmentation
  72. Les yeux dans les yeux : COREY SHAPIRO
  73. Flume X Greenpeace
  74. Quand Graphisme rencontre photographie: GÉRARD IFERT
  75. Le clip de la semaine : Krisy – Belle
  76. Les premières écoutes
  77. Portrait : Ricardo Cavolo
  78. Mirror Mirror
  79. Portrait : Rustie
  80. HORS TENDANCES #1
  81. Le clip de la semaine : Kekra – Envoie La Monnaie 3.0
  82. GTA Tracklist: GTA III
  83. Le streaming musical, un business model taillé pour le 21ème siècle
  84. La lune : le soleil de la nuit
  85. Tout le monde se l’arrache !
  86. Joey Bada$$ nouveau directeur artistique de PONY
  87. LE MONDE PARALLÈLE DE JAMES JEAN.
  88. La techno va t-elle devenir mainstream ?
  89. Le clip de la semaine : London On Da Track- Whatever You On
  90. KOCHÉ : DE LA CENTRAL SAINT MARTINS À NEW YORK EN PASSANT PAR THE COMMUNITY
  91. La place de Montréal dans le monde du streetwear.
  92. Est-ce la fin de la hype autour du xanax ?
  93. Petra Collins : maîtresse de la couleur
  94. L’artiste : tributaire face au temps
  95. Confession : La house dans tous ses états
  96. Sam Gellaitry : le jeune prodige

Les 4 tendances vestimentaires

On ne le dira jamais assez : les français sont les personnes les plus élégantes de la planète ! Il n’est pas question ici d’exagérer : quelques jours passés au pays de la mode suffisent à se faire une idée. Que ce soit à Bordeaux, à Paris ou tout simplement dans une station de métro de Rennes, on croise toujours une personne avec un style. Ou encore mieux, avec du style. Allure, posture, démarche, regards, manière de parler, de bouger…bref, en France, on aime la mode et on s’exprime sans rougir avec elle. Zoom sur les quatre principales tendances.

Jouer avec les 90’s

Ce constat est d’autant plus vrai lorsqu’on sait que le magazine ELLE France a récemment partagé de nombreux articles sur ce retour de la « 90’s Fashion Industry ». Le bomber revient en force, et de toutes les couleurs. Jaune poussin, rouge vif et parfois même à paillettes, rien ne semble arrêter la folie de ce vêtement passe-partout. On joue aussi sur le sportswear, fidèle ami de celles et ceux qui veulent se sentir « à l’aise » : veste Adidas violette, chemise blanche signée Ralph Lauren enfoncée nonchalamment dans un pantalon de jogging gris oversize et bon marché. Tee-shirt pastel, parfois décoré d’une rose brodée, recouvert d’une chemise XXL à carreaux. Dans les transports en commun, c’est l’ambiance hip-hop et old-school qui fait sa loi : manches d’une veste en jean grossièrement retroussées, copie parfaite de la casquette de Dustin de la série Netflix « Stranger Things », cols roulés fluos…En soit, le vintage c’est accessible, nostalgique, et intemporel.

Prendre du poil de la (fausse) bête

Nombreuses sont les maisons de couture à bannir peu à peu la vraie fourrure dans leurs collections. Le 15 mars dernier, Versace disait « adieu » à cette matière. Une bataille de gagnée pour les associations de protection des animaux, mais une totale remise en question du monde de la mode « à la française ». Car oui, la fourrure a toujours été un élément presque essentiel dans le dressing des françaises (et français). Catherine Deneuve, Françoise Hardy en passant par Alice Taglioni…la fourrure était la parfaite définition du glamour. Aujourd’hui, la mode est à la fausse fourrure. Et les hommes sont tout aussi nombreux à en porter que les femmes. Sur une capuche, un revers de manche, en guise d’écharpe ou sur toute la surface d’un manteau. Du marron au noir en passant par un violet criard, le faux poil semble presque plus tendance qu’avant. Et c’est sans peur de mauvaises critiques et (surtout) la conscience tranquille qu’on se permet plus de choses…avec la fausse fourrure, on alimente nos tenues de cuissardes, de lunettes de soleil vintage et de sac en bandoulière en (faux) cuir. Le fake, c’est chic !

 

Se couvrir pour mieux se découvrir

De façon rétro comme Brigitte Bardot, ou en version ultra moderne comme Rihanna, le bandeau dans les cheveux, c’est l’assurance d’un style parfait. Lors de la dernière fashion week, énormément de mannequins étaient parfois recouvertes de la tête aux pieds. Un style qui a rapidement été repris par les habitants de Paris. Bandeaux noués, rubans, cagoules…les écharpes, portées habituellement autour du cou, se retrouvent cette fois-ci enroulées sur les têtes. Terminé le look « grand-mère et bandana » : désormais, on opte pour un rajeunissement total de cet accessoire, quitte à l’alimenter de pins et de motifs flamboyants.

Confondre les sexes

Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus ? C’est à se demander si cet essai de John Gray a marqué les esprits. Dans les villes, les hommes ont l’air de se sentir beaucoup plus à l’aise sur Vénus, tandis que les femmes semblent posséder un pouvoir absolu sur Mars. Oui, les parisiens ne voient pas vraiment le rose comme une couleur exclusivement féminine. Les hommes portent de longs manteaux et trenchs accessoirisés d’imposants ceintures qui viennent marquer leur taille. Ils n’ont pas peur d’oser les sacs à main, les gants en cuir fin, les chapeaux melons et les pantalons vichy retroussés laissant apparaître une paire de chaussettes à motif « flamant rose ». Ils n’en restent pas moins élégants : avec un jean troué, une paire de Adidas Superstar et une cravate qui sort timidement d’un col de chemise serré…le tour est joué et le gentleman se révèle. Côté femmes, on se masculinise…et on assume. Le costard pour femme, inventé par Yves Saint Laurent, n’aura jamais aussi bien porté son nom : la gent féminine porte le blazer, décore ses cols de nœuds pap’, déambule dans les rues en derbies et mocassins. Le petit plus ? Rien n’est ajusté à leur corps : elles portent majoritairement des pantalons de costard larges ou jean troué. Elles ne lésinent pas non plus sur les casquettes gavroches, apparemment très en vogue chez les 20-30 ans. Et pour les couleurs, ne vous attendez surtout pas à du fuchsia et du rose cerise : le kaki, le beige et le taupe trônent comme des reines dans toute la ville.

 

© NO IDENTITY NO NAME

0 Comments

Leave a Comment

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives