1. Les radios de GTA Vice City
  2. Chanel Cruise 18/19
  3. Baile Funk
  4. Musée Yves Saint Laurent Paris
  5. Le Clip de la semaine : LSD – Genius
  6. Nowadays Records
  7. Post Malone retourne les charts
  8. La techno dans les lieux insolites
  9. Le retour de Kanye West
  10. Le Clip de la semaine : Roméo Elvis – L’amour avec des crocos
  11. Sneakers et Luxe, j’ai mal à mon podologue
  12. Palace revient en force !
  13. Le Diable ne va plus s’habiller en Prada ?
  14. Merci AVICII
  15. Le clip de la semaine – « ATM » de J. Cole
  16. Ghost is back
  17. 10 openings d’animes japonais emblématiques
  18. Les 4 tendances vestimentaires
  19. Le clip de la semaine : Dj Snake – Magenta Riddim
  20. Oboy, l’homme à suivre
  21. Skepta choisira la nouvelle génération de air max
  22. Pourquoi Murda va-être est le beatmaker star de 2018?
  23. HORS TENDANCES #2
  24. Le clip de la semaine : Asap Rocky – Asap Forever
  25. Un nouvel album pour les Arctic Monkeys
  26. Que peut-on attendre de « Isolation », le premier album de Kali Uchis ?
  27. K?d: L’américain à surveiller
  28. Une paire, une histoire : La Stan Smith
  29. Le clip de la semaine : Lil Skies – Welcome To The Rodeo
  30. Protégez vos oreilles
  31. La résurgence du Gothique
  32. Virgil Abloh se dirige vers Louis Vuitton
  33. Le clip de la semaine : Migos ft Drake – Walk it,Talk it
  34. TOP 5 : PARIS FASHION WEEK
  35. La culture manga dans le rap français
  36. FUKC: une rencontre
  37. Le clip de la semaine : Damso – Mosaïque Solitaire
  38. Du changement du côté de Burberry
  39. Tubes de couples
  40. Gucci Milan FW
  41. Le clip de la semaine : Camila Cabello – Never Be the Same
  42. Les étoiles montantes du R&B anglais
  43. [Review] Leather Teeth – Carpenter Brut
  44. MONCLER GENIUS /18
  45. Le clip de la semaine : Orelsan – Défaite de famille
  46. Seezy: Le beatmaker surprise de 2018
  47. Drake pourrait quitter Jordan et se tourner vers Adidas
  48. Le clip de la semaine : Gradur – Sheguey 12
  49. Quand Youtube remix Lil Uzi Vert
  50. Le doux rêve de Gabriela Mendez
  51. Jersey Club
  52. Le clip de la semaine : Kendrick Lamar ft. Jay Rock & Future – King’s Dead
  53. Behind The Camera : Jonathan Mannion
  54. Bromance Records : Que sont-ils devenus ?
  55. OFF WHITE PFW AUTUMN/WINTER 2018
  56. Le clip de la semaine : All The Stars de Kendrick Lamar ft SZA
  57. RAP Francais : Ce qui va nous faire vibrer pour 2018
  58. Le vinyle : la multiplicité
  59. Dior Homme PFW Fall 2018
  60. Le clip de la semaine : Famous Dex – Pick It Up Feat. ASAP Rocky
  61. La place de Montréal dans le monde du streetwear #2
  62. Le féminin dans la musique électronique
  63. Le clip de la semaine : Cassie – Don’t Play It Safe
  64. Vivienne Westwood : Légende vivante
  65. [REVIEW] “HUNCHO JACK, JACK HUNCHO”, review d’un album collaboratif
  66. NOS 5 MEILLEURS SHOW DE LA LONDON FASHION WEEK : MENS AW18
  67. Griby (Грибы) : Le rap venu de l’Est
  68. Angel par Ronan Guillou
  69. Le clip de la semaine : Bruno Mars – Finesse (Remix) Feat. Cardi B
  70. Qu’est-il arrivé à Tinashe ?
  71. Stop à la dépigmentation
  72. Les yeux dans les yeux : COREY SHAPIRO
  73. Flume X Greenpeace
  74. Quand Graphisme rencontre photographie: GÉRARD IFERT
  75. Le clip de la semaine : Krisy – Belle
  76. Les premières écoutes
  77. Portrait : Ricardo Cavolo
  78. Mirror Mirror
  79. Portrait : Rustie
  80. HORS TENDANCES #1
  81. Le clip de la semaine : Kekra – Envoie La Monnaie 3.0
  82. GTA Tracklist: GTA III
  83. Le streaming musical, un business model taillé pour le 21ème siècle
  84. La lune : le soleil de la nuit
  85. Tout le monde se l’arrache !
  86. Joey Bada$$ nouveau directeur artistique de PONY
  87. LE MONDE PARALLÈLE DE JAMES JEAN.
  88. La techno va t-elle devenir mainstream ?
  89. Le clip de la semaine : London On Da Track- Whatever You On
  90. KOCHÉ : DE LA CENTRAL SAINT MARTINS À NEW YORK EN PASSANT PAR THE COMMUNITY
  91. La place de Montréal dans le monde du streetwear.
  92. Est-ce la fin de la hype autour du xanax ?
  93. Petra Collins : maîtresse de la couleur
  94. L’artiste : tributaire face au temps
  95. Confession : La house dans tous ses états
  96. Sam Gellaitry : le jeune prodige

Nowadays Records

Après avoir discuté de Confession et de Bromance, il est temps de continuer notre aventure à travers les labels de musique électronique français. Aujourd’hui, on va parler de la relève avec Nowadays Records.

Indépendance. C’est le mot qui convient le mieux à ce petit poucet de la musique électronique. Avec des majors qui contrôlent 70% du marché, Nowadays se veut être la figure de proue de l’électro indé. Et le label parisien n’en est pas à ses débuts. Déjà présent depuis 2010 et fondé par Oogo et Chomsky (La Fine Équipe), il s’est déjà taillé un nom important. Présent notamment sur internet, ces membres ont maintenant de grandes ambitions, et organisent de nombreuses soirées et événements. En terme de composition, que dire de plus si ce n’est que le label regroupe une grande partie des espoirs français en matière de musique électronique. Des artistes comme le normand Fakear, le rennais Douchka, mais aussi des grands espoirs comme Le Marquis, Clément Bazin y ont déjà signé des morceaux. Les membres de La Fine Équipe sont eux aussi présent au sein de Nowadays, ils en sont d’ailleurs les principaux fondateurs.

La ligne musicale est dans un style typiquement français. Tantôt house, tantôt hip-hop , parfois énergique, mais souvent tranquille. Il est difficile de regrouper tous les styles des membres dans une seule catégorie, mais on remarque tout de même un air commun, auquel tous les membres se rattache. Le label se définit lui même comme “label indépendant qui s’est affranchi des étiquettes pour développer la nouvelle scène électronique française”. On peut dire qu’ils ont des objectifs clairs.

Après la disparition de Bromance, il fallait donc un nouvel espoir pour reprendre le flambeau. Nowadays est bien parti pour prendre cette place vacante. Il est vrai que c’est dans un autre style, cependant il faut avouer que le label parisien est parfaitement dans l’ère du temps. Là ou le début des années 2010 était plus teinté de sonorités sombres et sèche, propre à la techno. On a pu observer un changement depuis 2015, et l’électro plus “posé” prend une place beaucoup plus importante chaque jour.

Nous allons donc présenter maintenant le label, à travers 8 artistes en 8 musiques. Cette sélection effectué par la rédaction est non-exhaustive, et on vous invite à fouiller le Soundcloud et le Youtube du label et des artistes.

Douchka – You Know Bae

Douchka est un jeune breton originaire de Douarnenez. Début 2016, il signe chez Nowadays avec un premier EP intitulé TOGETHER. Fortement influencé par les sonorités de Flume ou encore de Chet Faker. Les titres You Know Bae, Rosmeur  ou encore Don’t Leave sont des petites pépites typiquement dans cette vibe, qu’il faut absolument écouter. Maintenant installé à Rennes, Douchka a sorti un autre EP l’an dernier, INFANTILE. Toujours chez Nowadays, on peut vraiment entendre une évolution dans son style, beaucoup plus Future Bass par le passé, et plus mature et expérimental aujourd’hui. Ces changements ont sans doute été influencé par la tournée hexagonale qu’il a effectué avec son compère Les Gordon, sous le nom de Leska.

Clément Bazin – With You

Après avoir lancé 2 EPs en 2012 et 2013, le multi instrumentiste Clément Bazin est en passe de devenir un incontournable de la scène électronique française. Pour preuve, il a notamment effectué pendant très longtemps la première partie des concert de Woodkid. Rien que ça. Fortement inspiré par des percussions tiré du Hip-Hop, il utilise un style de mélodie plus proche de l’électro, ce qui donne un savant mélange. Il déclarait d’ailleurs chez 20 minutes “Je dirais que c’est un style euphorique, à mi-chemin entre de la musique joyeuse et intimiste. C’est évidemment aussi un mélange entre des sons organiques et électroniques. “ Formé à l’école de musique et musicien émérite, cet artiste sait toujours nous surprendre quelque soit les morceaux. Just Wanna Know et With You sont de très bon exemple. En ce qui concerne les projets actuels, Clément Bazin vient tout juste de sortir un album ! On vous invite à écouter cette petite pépite qui regroupe toute la palette musicale de ce dernier.

La Fine Equipe & Fakear – Cheese Naan

Comment parler de Nowadays sans parler de La Fine Equipe. Fondé officiellement en 2008, ce quatuor de beatmaker a su rapidement se faire un nom sur la scène internationale. Il est composé de  Blanka, Chomsk’, Mr Gib et Oogo. Deux des membres sont d’ailleurs à l’origine de la fondation du label. Mélange de multitudes de styles, leur musique est imprévisible avant chaque écoute.  Et c’est ce qui fait leur force. Soul, ap, tropical, house. Aucun style ne passe pas entre leurs mains, et c’est toujours un plaisir. Leur série d’album La Boulangerie est sans doute ce qui a le plus marqué leurs carrières, mais c’est aussi sans aucun doute le meilleur héritage musical qu’il pouvait nous laisser. On ne peut que vous conseiller d’écouter ces boss de la musique indépendante française.

Fakear – La Lune Rousse

Comment faire ce classement sans évoquer le membre le plus connu du label Nowadays. Thomas Vigoureux est un jeune Normand de 26 ans. Il explose en 2014 avec ses titres La Lune Rousse et Morning In Japan. Nominé cette année au Victoire de la musique pour son EP “Karmaprana”, Fakear est sans aucun doute un des artistes électro indé des plus influents de ce ces dernières années. Artiste très productif, il est l’auteur de nombreux EP. Reconnaissable par son style très “ethnique”, il est l’un des précurseur de la vague “tropicale” qui a vraiment émergé par la suite en france avec des artistes comme Petit Biscuit. Son style à la croisé entre rock indie et électro house est unique en son genre. En quelques secondes tout le monde peut l’identifier. Et de la on peut observer une de ses grandes qualité. Il sait rester dans un style, mais se renouvelle à chaque fois. On en sait peu sur les futures productions du caennais, mais il vient d’annoncer la sortie d’un album. 2018 sera donc peut-être une année importante de sa carrière. On croise les doigts pour.

LeMarquis Ft. Chiara Noriko – Thoughts

Si vous cherchez des saveurs à la Disclosure, mais que souhaitez consommer français, LeMarquis est votre homme. Réellement sous coté à nos yeux, ce jeune Nimois de 24 ans compose, chante, joue et mix. Une véritable machine à tout faire. Mais ce qui fait sa force c’est son style musical. Dans l’ère du temps, il propose une vibe house avec des vocales de qualités. Il explose sur Soundcloud avec des remixes de musique hip-hop et rnb des années 90/2000. Ses remixes de Last Night A Dj Save My Life et Rock With You sont des immanquables. Auteur d’un premier EP à succès chez Nowadays intitulé MINDTRIP, il vient tout juste d’en sortir un nouveau sous le nom de Signs . Il a depuis quitté Nowadays (En tout cas pour cette EP) mais cela ne nous empêche pas pour autant d’en parler. Toujours dans son style, cet EP laisse néanmoins la part belle à des musiques plus tranquille, avec beaucoup de guitare électrique. Il a récemment fait la première partie de Feder à l’Olympia. On ne semble donc pas les seuls à croire en lui, autant vous dire qu’il va falloir le suivre dans les mois qui viennent.

Ikaz Boi – Drugs ( Ketamine Trap 2 )

Quand on parlait de mélange de style, Ikaz Boi est là pour nous éclairer. Originaire de La Roche Sur Yon, comme son ami et collègue Myth Syzer, il est incontournable dans le milieu hip-hop en France. Auteur de l’album Ketamine Trap 2 sur le label Nowadays, il n’a rien à voir avec un Fakear ou un LeMarquis. Beatmaker français émérite, Ikaz Boi a déjà produit pour Jazzy Bazz, Deen Burbigo ou encore Joke. Il n’est donc pas inconnu dans le milieu hip-hop français. Outre-Atlantique, il a aussi placé de nombreux beats. Il a produit entre autre pour Quavo et Travis Scott ou encore Chance The Rapper, rien que ça. Or ici, on parle bien d’un EP solo. à la frontière entre trap instrumentale et trap électronique, ces compositions sont de véritable bombes d’énergie. N’oublions pas aussi sont anciennes affiliation à Bromance Record avant la fermeture du label. Ceci explique sans doute l’énergie et les sonorités électronique qui s’en dégage.  Ikaz Boi se doit donc d’être respecté comme un des patrons du genre. Vous allez entendre parler de lui en 2018, puisqu’il a annoncé sur Twitter que son projet arrive bientôt, et qu’il comporte de nombreux featuring. Vivement la sortie.

Leska – Berger Blanc

On en parlait un peu plus haut, le duo Leska est composé de Douchka, et de Les Gordon. Ce dernier est originaire de Rennes, et s’est fait connaître avec des morceaux house/chill construit autour de guitare et de violon. Le mélange de leurs 2 univers donne place à Leska. Le duo a beaucoup tourné l’an dernier, et a sortie quelques morceaux chez Nowadays. Les quelques morceaux sortie laisse place à plusieurs style différents. D’un morceau aux percussions plutôt africaine sur Welcome To Mandela, à des sonorités typique de Flume et la vibe Future comme sur L&H, on peut dire que le Duo expérimente et c’est ce qu’on aime chez eux.

Unno – Sirens

Unno signifie “ The UNexpected NOte”. Ce trio formé en 2011 est originaire du Nord de la France et commence à se faire un nom chez Nowadays. Composé de Awir Leon, J.Kid et et Tismé. Reconnaissable par des sonorités toujours plus étrange et rechercher, leur musique est toujours accompagné d’une voix masculine. Certains vous diront qu’ils ressentent des sonorités à la SBTRKT, avec une sorte de French Touch lors de leurs premières écoute de ce groupe. Ils viennent tout juste de sortir un album intitulé Amaai, et ils ont entièrement clipé cet album. Des courts métrages toujours simples, épurés, qui laisse parfaitement place à leurs musique faites pour les grands espace. On adore.

 © NO IDENTITY NO NAME

0 Comments

Leave a Comment

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives