1. Merci AVICII
  2. Le clip de la semaine – « ATM » de J. Cole
  3. Ghost is back
  4. 10 openings d’animes japonais emblématiques
  5. Les 4 tendances vestimentaires
  6. Le clip de la semaine : Dj Snake – Magenta Riddim
  7. Oboy, l’homme à suivre
  8. Skepta choisira la nouvelle génération de air max
  9. Pourquoi Murda va-être est le beatmaker star de 2018?
  10. HORS TENDANCES #2
  11. Le clip de la semaine : Asap Rocky – Asap Forever
  12. Un nouvel album pour les Arctic Monkeys
  13. Que peut-on attendre de « Isolation », le premier album de Kali Uchis ?
  14. K?d: L’américain à surveiller
  15. Une paire, une histoire : La Stan Smith
  16. Le clip de la semaine : Lil Skies – Welcome To The Rodeo
  17. Protégez vos oreilles
  18. La résurgence du Gothique
  19. Virgil Abloh se dirige vers Louis Vuitton
  20. Le clip de la semaine : Migos ft Drake – Walk it,Talk it
  21. TOP 5 : PARIS FASHION WEEK
  22. La culture manga dans le rap français
  23. FUKC: une rencontre
  24. Le clip de la semaine : Damso – Mosaïque Solitaire
  25. Du changement du côté de Burberry
  26. Tubes de couples
  27. Gucci Milan FW
  28. Le clip de la semaine : Camila Cabello – Never Be the Same
  29. Les étoiles montantes du R&B anglais
  30. [Review] Leather Teeth – Carpenter Brut
  31. MONCLER GENIUS /18
  32. Le clip de la semaine : Orelsan – Défaite de famille
  33. Seezy: Le beatmaker surprise de 2018
  34. Drake pourrait quitter Jordan et se tourner vers Adidas
  35. Le clip de la semaine : Gradur – Sheguey 12
  36. Quand Youtube remix Lil Uzi Vert
  37. Le doux rêve de Gabriela Mendez
  38. Jersey Club
  39. Le clip de la semaine : Kendrick Lamar ft. Jay Rock & Future – King’s Dead
  40. Behind The Camera : Jonathan Mannion
  41. Bromance Records : Que sont-ils devenus ?
  42. OFF WHITE PFW AUTUMN/WINTER 2018
  43. Le clip de la semaine : All The Stars de Kendrick Lamar ft SZA
  44. RAP Francais : Ce qui va nous faire vibrer pour 2018
  45. Le vinyle : la multiplicité
  46. Dior Homme PFW Fall 2018
  47. Le clip de la semaine : Famous Dex – Pick It Up Feat. ASAP Rocky
  48. La place de Montréal dans le monde du streetwear #2
  49. Le féminin dans la musique électronique
  50. Le clip de la semaine : Cassie – Don’t Play It Safe
  51. Vivienne Westwood : Légende vivante
  52. [REVIEW] “HUNCHO JACK, JACK HUNCHO”, review d’un album collaboratif
  53. NOS 5 MEILLEURS SHOW DE LA LONDON FASHION WEEK : MENS AW18
  54. Griby (Грибы) : Le rap venu de l’Est
  55. Angel par Ronan Guillou
  56. Le clip de la semaine : Bruno Mars – Finesse (Remix) Feat. Cardi B
  57. Qu’est-il arrivé à Tinashe ?
  58. Stop à la dépigmentation
  59. Les yeux dans les yeux : COREY SHAPIRO
  60. Flume X Greenpeace
  61. Quand Graphisme rencontre photographie: GÉRARD IFERT
  62. Le clip de la semaine : Krisy – Belle
  63. Les premières écoutes
  64. Portrait : Ricardo Cavolo
  65. Mirror Mirror
  66. Portrait : Rustie
  67. HORS TENDANCES #1
  68. Le clip de la semaine : Kekra – Envoie La Monnaie 3.0
  69. GTA Tracklist: GTA III
  70. Le streaming musical, un business model taillé pour le 21ème siècle
  71. La lune : le soleil de la nuit
  72. Tout le monde se l’arrache !
  73. Joey Bada$$ nouveau directeur artistique de PONY
  74. LE MONDE PARALLÈLE DE JAMES JEAN.
  75. La techno va t-elle devenir mainstream ?
  76. Le clip de la semaine : London On Da Track- Whatever You On
  77. KOCHÉ : DE LA CENTRAL SAINT MARTINS À NEW YORK EN PASSANT PAR THE COMMUNITY
  78. La place de Montréal dans le monde du streetwear.
  79. Est-ce la fin de la hype autour du xanax ?
  80. Petra Collins : maîtresse de la couleur
  81. L’artiste : tributaire face au temps
  82. Confession : La house dans tous ses états
  83. Sam Gellaitry : le jeune prodige

Quand Youtube remix Lil Uzi Vert

2017 a été l’année de la révélation pour le jeune rappeur originaire de Philadelphie. Ville qui par ailleurs a fait parler d’elle de par sa victoire au Superbowl d’une part, ainsi qu’avec l’avènement du rappeur n°1 de la ville d’autre part : Meek Mill.

Fermons cette parenthèse, et revenons en à notre sujet du jour. D’abord, le Petit Uzi Vert a sorti cet été, un deuxième album intitulé Love Is Rage 2. Les ventes et les retours ont été très positif : l’album est une véritable confirmation après la parution un an plus tôt, du premier opus. Il a d’ailleurs sorti une version deluxe juste avant Noël, afin de bien célébrer ce succès, Ô combien mérité. Les collaborations avec les plus grands comme The Weekend, Nicki Minaj pour ne citer qu’eux, lui ont permis de gagner la sphère mainstream au cours de l’année, ce qui va aussi lui attirer un bon nombre de haters. Et ce sont ces derniers qui participent grandement à son succès sur le net, car comme tout le monde le sait, toute publicité est bonne à prendre. Ces derniers vont massivement remixer ces morceaux avec leurs imaginations débordantes.

Des apparitions sur les plateaux télés à la pelle, une nomination au Grammy Award, l’américain de 23 ans a donc vécu une année ultra-active, et ne compte pas s’arrêter en 2018.

Mais son énorme coup lors de l’année passée a sans aucun doute été son single XO Tour Lif3, qui pourtant, n’était pas destiné à un tel succès. Le morceau avait d’abord été posté gratuitement sur Youtube par Uzi. Mais le succès est souvent là où on ne l’attend pas, et ce morceau a fait décoller sa carrière, en squattant le top Billboard presque toute l’année.

Souvent critiqué pour ses performances live plus que douteuses (l’utilisation de l’autotune en fait un artiste plus studio que live, pour certains), il a souvent été tourné en ridicule par la communauté internet. Cependant, de nombreux fans lui rendent hommage en retravaillant ces morceaux de diverses façons. Ralentis, accélérés, retravaillés en 8 bits, tous les styles et les idées des internautes prennent formes, et c’est souvent une véritable réussite.

Voici donc nos cinq morceaux favoris de Lil Uzi, revu par la communauté Youtube.

1- XO Tour Llif3 [8 Bit Tribute to Lil Uzi Vert] – 8 Bit Universe

On commence tout simplement par une reproduction de son morceau XO Tour Lif3. Le début de la musique a longtemps intrigué les internautes, notamment à cause d’un instrument étrangement similaire à une sonorité utilisée dans le jeu Minecraft. Cela a donc amené le spécialiste du remix en 8 bits à retravailler le morceau. Le 8 bits est le nom donné aux sonorités de jeux vidéo des années 80 . Ce qui est vraiment frappant sur ce remake, c’est qu’il reprend la voix du rappeur de Philli au synthé, et c’est la qu’on se rend compte du flow monstrueusement rapide que possède Lil Uzi Vert sur XO Tour Llif3.

 

2- 2Pac ft. Lil Uzi Vert – XO TOUR Llif3 Remix (Produced By TM88)

Comment ne pas citer ce remix ? Certains vont crier au blasphème, d’autres vont adorer. Un petit malin s’est amusé à glisser des vocals de Tupac sur l’instrumental de XO TOUR Llif3. Et c’est impressionant de voir comment Tupac est un véritable tout-terrain. Même 20 ans après sa mort, un instrumental d’un autre temps lui colle parfaitement.

 

3- Lil Uzi Vert – 20 min (slowed + reverb)

Pour la sortie de la version deluxe de son album Luv is rage 2, Lil Uzi nous a présenté un morceau du nom de 20 min. Déjà très bon à l’origine, le morceau prend une toute autre dimension avec la version de cet internaute. Il a ralenti l’original, et a ajouté un maximum de réverbération sur la voix et le snare. On a l’impression d’être dans un dessin animé totalement psychédélique. On vous laisse apprécier ce bijoux totalement soporifique.

 

4- DSharp – XO TOUR Llif3 (Cover) | Lil Uzi Vert

“Oui, mais Lil Uzi c’est trop synthétique, trop autotuné” on voit déjà venir certains, alors pour se calmer, et on va se passer un petit coup de violon. Parce que l’acoustique c’est bien aussi. Ce remix de DSharp est la preuve ultime que le morceau original est une perle, on peut le remixer avec n’importe quoi, n’importe comment. Et que dire du talent de ce Youtuber ? Si vous avez le temps, un tour sur sa chaine s’impose, il reprend les plus gros classiques du rap au violon.

 

5- Migos – Bad and Boujee but it’s only Lil Uzi Vert saying YAH YAH YAH the whole song

Dernier morceau et pas des moindres, c’est un magnifique remix digne d’internet qu’on vous propose ici. La première apparition mainstream de Lil Uzi s’est fait sur le morceau Bad And Bougee de Migos en début d’année 2017. Lil Uzi a le dernier couplet sur ce single, et commence par  sa signature vocale: le “Yeah Yeah Yeah”. Sauf qu’ici, c’est l’ensemble de la musique qui continent ce gimmick, soit 5.30 minutes de pur plaisir pour certains, ou de torture pour les autres.

 

© NO IDENTITY NO NAME

0 Comments

Leave a Comment

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives

Rejoins nous ici

INSTAGRAM

Archives